Accueil   -    Contact   -    RSS

Faire un don

Retrouvez-nous sur :

Page Fan du WWF Twitter du WWF Page Flickr du WWF Page Youtube du WWF

Envie d'agir pour la planète ?

Planete Attitude

Main menu:

Les bénévoles du WWF, tout feu tout flamme !

Photos pour blog

Crédit Photo : WWF Nouvelle-Calédonie

Dans le cadre de prévention de la prochaine saison des feux de brousse, les sapeurs-pompiers du grand Nouméa ont offert, samedi 19 juillet, une formation aux bénévoles du WWF et de Dumbéa Rivière Vivante (partenaire de longue date de l’ONG).

« Cette année, peut-être encore plus que les années précédentes à cause du phénomène el niño, le risque des feux de brousse est important. Chiffré à quelques dizaines de milliers d’hectares par an, le feu constitue en Nouvelle-Calédonie l’un des fléaux majeurs pour la biodiversité et les ressources en eau. C’est pourquoi nous souhaitons impliquer tous les acteurs du pays contre cette menace : le feu n’est pas le problème que des sapeurs-pompiers, mais celui de toute la société calédonienne. », explique Hubert Géraux, responsable du WWF en Nouvelle-Calédonie.

L’objectif de la formation dispensée samedi dernier était de rappeler quelques fondamentaux aux bénévoles susceptibles d’intervenir sur un incendie en cas de mobilisation : définitions, notions de topographie, éléments de langage, utilisation du matériel, bons gestes à avoir, principes de sécurité et de communication…la formation était dense. >> Lire la suite

  • Share

Une matinée à l’air frais

Photo Blog

Crédit photo : WWF Nouvelle-Calédonie

Ce vendredi 11 juillet, 17 élèves de la classe de 2nde CAP EVS (Employé de Vente Spécialisée) du Lycée Escoffier ont passé une matinée éducative au sein du Parc Forestier et Zoologique de Nouméa.

Accompagnés par Mme Patané et Mme Bardine, leurs deux professeurs qui ont organisé cette sortie, ces jeunes âgés de 15 à 17 ans ont mis la main à la terre en plantant une cinquantaine d’arbres de forêt sèche. Ils étaient encadrés par les agents provinciaux du Parc Forestier et par Roger Mathivet, bénévole du WWF Nouvelle-Calédonie, qui leur a expliqué les bons gestes de plantation.

Crédit Photo : WWF Nouvelle-Calédonie Wagia et Clara fières de leur arbre !

« L’objectif de cette journée », explique Mme Patané, « c’est de les sensibiliser à l’environnement et de leur faire comprendre qu’il existe un autre univers en dehors de leur monde. C’est une classe pilote avec qui nous faisons beaucoup de sorties pédagogiques afin de réduire l’absentéisme et les démissions en cours d’année. »

Même si cette fois-ci c’est un peu particulier, car « d’habitude on va plus dans les entreprises et on prend des notes, mais aujourd’hui on fait travailler les mains, ça change, et en plus on participe à rendre notre terre plus jolie » témoigne Clara.

Cette action concrétise les cours qu’ils ont eus sur le développement durable et l’éco-citoyenneté.

  • Share

Plantation avec le personnel de l’Aviation Civile

Photo de groupe pour le blog

Crédit Photo : WWF Nouvelle-Calédonie

Mercredi 2 juillet, 500 nouveaux plants de forêt sèche ont plongé leurs racines dans le sol du Ouen-Toro grâce aux salariés de la DGAC (Direction de l’Aviation Civile), rejoignant le millier d’arbres et d’arbustes qu’ils ont déjà mis en terre depuis 2012.

Le premier partenariat avec le WWF Nouvelle-Calédonie a commencé en 2009 avec la création d’une « nurserie » de graines de faux tamanou et de pins colonnaires dans le parc de la DAC-NC à Magenta. Une centaine de plants produits par cette nurserie a alors rejoint les pépinières de Gohapin puis les chantiers de plantation de la tribu. En 2010 le partenariat entre le WWF et la DAC-NC a été renforcé toujours dans le cadre d’un appui aux projets de restauration de la forêt humide sur les zones brûlées de la tribu de Gohapin, ainsi que des forêts sèches du Ouen Toro et du Parc Forestier. Puis c’est en 2012 qu’ont commencé les chantiers annuels éco-citoyens pour le personnel de la DGAC.

Crédit Photo : WWF Nouvelle-Calédonie

Crédit Photo : WWF Nouvelle-Calédonie

Toute l’équipe du WWF tient à remercier ce partenaire pour la qualité de son engagement, ainsi que les bénévoles qui sont venus aider sur cette opération. Cette collaboration permet non seulement à de nouvelles surfaces de forêt sèche de reconquérir l’espace pris par les espèces envahissantes, mais ce sont aussi des espèces végétales uniques au monde et menacées qui sont sauvées. Plus précisément sur ce chantier, la DGAC a renforcé la population mondiale de 3 espèces inscrites sur la liste rouge de l’UICN : le Jasmin de Nouméa, le Schefflera de forêt sèche et le Diospyros pustuleux.

C’est un vrai plaisir de pouvoir contribuer, ensemble, à la préservation de l’exceptionnel patrimoine forestier calédonien, que ce soit par sa restauration ou par sa préservation de la morsure des incendies, et ainsi donner du sens au terme « Développement Durable ».

  • Share

MObI, l’application pour référencer les mammifères marins maintenant disponible !

 

 > La nouvelLogo_Mobile application MObI

Financée par le WWF France et ses partenaires Crème de la Mer, Te Me Um et le PROE (Programme Régional Océanien pour l’Environnement), l’application gratuite  MObI, acronyme de « Marine Mammal Observers of Oceania by Internet » est depuis le 1er juin 2014 disponible sur Android et sur Apple. « MObI » fait référence à  l’aspect mobile de l’outil, et rappelle également le célèbre roman baleinier « Moby Dick » d’Herman Melville (1851).

 > L’idée du projet

Ce projet pilote est à l’initiative du biologiste marin Marc Oremus, spécialiste IUCN du groupe cétacés, ainsi que du bureau WWF en Nouvelle-Calédonie. Depuis  longtemps, les scientifiques sollicitent l’aide du public et des professionnels de la mer pour recueillir des informations sur les mammifères marins. Il fallait alors  transmettre aux organismes/associations un email ou courrier en décrivant l’observation. Ce procédé fastidieux explique certainement le peu de participation et la  fraction infime des observations répertoriées. Pourtant, les observateurs amateurs représentent une riche source d’informations utiles à nos connaissances sur les  espèces. C’est pourquoi est née l’idée de créer un moyen simple et moderne via une application pour Smartphone, dans l’espoir d’optimiser la collecte d’informations  auprès des usagers du lagon.

> Une application pratique et simple à utiliser

Une fois téléchargée via Apple Store ou Google Play, cette application gratuite permet aux utilisateurs de référencer à tout moment les mammifères marins (baleine, dauphin, dugong, cachalot etc.) en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. Il n’est pas nécessaire d’être connecté à Internet pour enregistrer son observation, ce qui permet de le faire directement en mer dès qu’un animal est aperçu. En quelques clics, l’Appli permet d’identifier l’espèce grâce à une description et une illustration graphique, d’indiquer manuellement ou automatiquement via le GPS de l’appareil le lieu de l’observation, d’indiquer le nombre d’animaux présents et de télécharger des photos. Les photos ne sont pas obligatoires mais elles sont un vrai « plus » car elles peuvent confirmer une identification avec certitude. Le rapport est ensuite envoyé automatiquement sur une base de données, lors de la prochaine connexion du Smartphone à Internet. Il est également possible de faire son rapport a posteriori, et dans ce cas il est nécessaire de renseigner manuellement le lieu, la date et l’heure de l’observation. >> Lire la suite

  • Share
WWF France

©WWF Nouvelle Calédonie 2010 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund