Accueil   -    Contact   -    RSS

Faire un don

Retrouvez-nous sur :

Page Fan du WWF Twitter du WWF Page Flickr du WWF Page Youtube du WWF

Envie d'agir pour la planète ?

Planete Attitude

Main menu:

Reconnectons nos forêts sèches !

Quand il ne reste plus qu’1% de la surface originelle d’une forêt, quand la surface de ses derniers massifs varie de quelques hectares à seulement quelques centaines pour les plus grands, ce qui est le cas de la forêt sèche calédonienne, pourquoi s’intéresser à l’échelle du paysage ? Et bien parce que d’une part, c’est l’échelle spatiale qui permet de travailler à la restauration de connexion écologique entre les différentes forêts (les fameux corridors), et d’autre part, c’est l’échelle habituelle de réflexion et d’action des collectivités et des aménageurs, acteurs incontournables du devenir des dernières forêts sèches de la côte ouest (trame verte et bleue, etc).

Benoît Grange, élève ingénieur à l’Institut National d’Horticulture et du Paysage (INHP) d’Angers, vient d’achever au bureau WWF Nouvelle-Calédonie et en collaboration avec le Programme de Conservation Forêt Sèche et la DTSI, un stage de 6 mois pour poursuivre la promotion de cette échelle d’analyse et d’action sur laquelle le WWF se penche depuis 2004.

Dans un premier temps, Benoit a réalisé la cartographie des 10 unités paysagères fonctionnelles (UPF) de l’écorégion forêt sèche de Nouvelle-Calédonie. Puis il a réalisé une analyse de l’UPF du Grand Nouméa, actuellement concernée par une mutation forte de ses paysages en raison de la périurbanisation, afin d’une part d’évaluer les voies de circulation actuelles ou potentielles des oiseaux fréquentant les forêts sèches et d’autre part, de formuler des recommandations stratégiques pour la conservation des sites forestiers et des espèces végétales menacées qu’ils abritent, pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes et pour la restauration des corridors écologiques identifiés via la revégétalisation en espèces natives d’espaces non bâtis et potentiellement disponibles.

Félicitations et merci à Benoit pour l’excellent travail réalisé qui, assurément, constituera un outil fort utile pour tous les acteurs engagés dans la préservation des dernières forêts sèches de Nouvelle-Calédonie.

Benoît nous montre sa carte des menaces pesant sur les forêts sèches. En arrière plan le Pic des Morts brûle…    © Hubert Géraux

 

Carte des 10 unités paysagères fonctionnelles

 

  • Share

Commentaires

Commentaire de LAK le 21 septembre 2012 à 2 h 02 min

Beau boulot, bravo pour ce que vous faîtes !!

Commentaire de GOARANT le 23 septembre 2012 à 19 h 14 min

beau travail, qui devrait parler aux aménageurs, je ‘espère !

Commentaire de fredo le 18 octobre 2012 à 15 h 26 min

ces données seront-elles disponibles au public?

Commentaire de WWF Nouvelle Calédonie le 22 octobre 2012 à 12 h 05 min

Bonjour,
Le rapport devrait être mis très prochainement en ligne.
Bonne journée.

Ecrire un commentaire





WWF France

©WWF Nouvelle Calédonie 2010 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund