Accueil   -    Contact   -    RSS

Faire un don

Retrouvez-nous sur :

Page Fan du WWF Twitter du WWF Page Flickr du WWF Page Youtube du WWF

Envie d'agir pour la planète ?

Planete Attitude

Main menu:

Une nouvelle mission pour les tortues marines

blog cherste2

– Théa mesure une tortue verte -

Théa Jacob, notre chargée de programme Marin, a embarqué fin janvier pour une nouvelle mission sur les tortues marines, mais cette fois à Chesterfield.

Les îles Chesterfield forment un archipel de la Nouvelle-Calédonie situé dans la mer de Corail à environ 550 kms au Nord-Ouest de la Grande Terre. Elles se composent de plusieurs îlots et récifs affleurants, et accueillent de nombreux oiseaux marins et tortues marines pendant la période de ponte.

blog cherster3

Envol de sternes sur un des 4 « ilôts du Mouillage »

Organisée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, cette mission avait pour but d’estimer la population des différentes espèces d’oiseaux marins en nidification, ainsi que le nombre de tortues marines en ponte.

Des tortues ont également été baguées dans l’espoir qu’elles soient un jour retrouvées, ici ou dans le Pacifique, et qu’elles puissent être identifiées.

En parallèle des suivis effectués annuellement sur les atolls d’Entrecasteaux, l’opportunité de ces missions, sur un moyen terme, est d’établir un protocole de suivi pertinent afin de suivre au mieux l’évolution de la fréquentation par les tortues vertes de ces deux sites isolés.

Participant pour la première fois à cette mission sur les Chesterfield, le WWF a été mobilisé pour son expertise sur les tortues marines, et poursuit ainsi son accompagnement historique auprès du gouvernement pour la conservation de ces espèces menacées.

blog cherster

L’équipe de la mission Chesterfield 2015 au complet : les 5 membres de l’équipage de l’Amborella, 2 membres du gouvernement, une personne de la SCO, de l’ASNNC, et du WWF.

  • Share

ça s’ancre dans les AMP Nord-Est !

Fin 2014, deux nouveaux mouillages écologiques financés par le WWF ont été installés à proximité de l’Aire Marine Protégée (AMP) de Yambé/Diahoué, à Pweevo (Pouébo).  

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédit : SCAPHCA

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Crédit : SCAPHCA

Pour rappel, ces mouillages présentent l’avantage d’avoir un impact minime sur les fonds marins. Grâce au système d’ancre parapluie, ils ne nécessitent ni corps-morts ni chaînes qui trainent et draguent coraux et herbiers ! Le corail est un animal qui grandit très lentement (un corail branchu croît en moyenne d’1 cm/an). Et pourtant, un seul bateau ancré dans 3 mètres d’eau peut détruire jusqu’à 100m2 de corail ou d’herbier…

Ces deux bouées ont été installées sur un récif adjacent à l’AMP qui est fréquenté par les pêcheurs locaux.

 

Au total, on comptabilise donc maintenant 4 mouillages écologiques au sein de l’AMP de Pweevo, 2 mouillages sur Yeega à Hyehen (Hienghène), et 16 installés en province Sud.

Au vue de l’augmentation constante de la fréquentation du lagon sur le grand Nouméa, une enquête de satisfaction de l’utilisation de ces mouillages a été menée en 2014. Avec la Direction de l’environnement de la province Sud (DENV), nous étudions actuellement ardemment les résultats afin de donner de l’ampleur à ce projet, de satisfaire au mieux leurs utilisateurs et surtout de préserver de façon efficace et pérenne le lagon calédonien !

  • Share

MObI dans le journal Les Nouvelles Calédoniennes du 06/09/2014

MObI, l’application pour référencer les mammifères marins maintenant disponible !

 

 > La nouvelLogo_Mobile application MObI

Financée par le WWF France et ses partenaires Crème de la Mer, Te Me Um et le PROE (Programme Régional Océanien pour l’Environnement), l’application gratuite  MObI, acronyme de « Marine Mammal Observers of Oceania by Internet » est depuis le 1er juin 2014 disponible sur Android et sur Apple. « MObI » fait référence à  l’aspect mobile de l’outil, et rappelle également le célèbre roman baleinier « Moby Dick » d’Herman Melville (1851).

 > L’idée du projet

Ce projet pilote est à l’initiative du biologiste marin Marc Oremus, spécialiste IUCN du groupe cétacés, ainsi que du bureau WWF en Nouvelle-Calédonie. Depuis  longtemps, les scientifiques sollicitent l’aide du public et des professionnels de la mer pour recueillir des informations sur les mammifères marins. Il fallait alors  transmettre aux organismes/associations un email ou courrier en décrivant l’observation. Ce procédé fastidieux explique certainement le peu de participation et la  fraction infime des observations répertoriées. Pourtant, les observateurs amateurs représentent une riche source d’informations utiles à nos connaissances sur les  espèces. C’est pourquoi est née l’idée de créer un moyen simple et moderne via une application pour Smartphone, dans l’espoir d’optimiser la collecte d’informations  auprès des usagers du lagon.

> Une application pratique et simple à utiliser

Une fois téléchargée via Apple Store ou Google Play, cette application gratuite permet aux utilisateurs de référencer à tout moment les mammifères marins (baleine, dauphin, dugong, cachalot etc.) en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. Il n’est pas nécessaire d’être connecté à Internet pour enregistrer son observation, ce qui permet de le faire directement en mer dès qu’un animal est aperçu. En quelques clics, l’Appli permet d’identifier l’espèce grâce à une description et une illustration graphique, d’indiquer manuellement ou automatiquement via le GPS de l’appareil le lieu de l’observation, d’indiquer le nombre d’animaux présents et de télécharger des photos. Les photos ne sont pas obligatoires mais elles sont un vrai « plus » car elles peuvent confirmer une identification avec certitude. Le rapport est ensuite envoyé automatiquement sur une base de données, lors de la prochaine connexion du Smartphone à Internet. Il est également possible de faire son rapport a posteriori, et dans ce cas il est nécessaire de renseigner manuellement le lieu, la date et l’heure de l’observation. >> Lire la suite

  • Share
WWF France

©WWF Nouvelle Calédonie 2010 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund