Accueil   -    Contact   -    RSS

Faire un don

Retrouvez-nous sur :

Page Fan du WWF Twitter du WWF Page Flickr du WWF Page Youtube du WWF

Envie d'agir pour la planète ?

Planete Attitude

Main menu:

MObI, l’application pour référencer les mammifères marins maintenant disponible !

Logo Mobi

> La nouvelle application MObI

Financée par le WWF France et ses partenaires Crème de la Mer, Te Me Um et le PROE (Programme Régional Océanien pour l’Environnement), l’application gratuite MObI, acronyme de « Marine Mammal Observers of Oceania by Internet » est depuis le 1er juin 2014 disponible sur Android et sur Apple. « MObI » fait référence à l’aspect mobile de l’outil, et rappelle également le célèbre roman baleinier « Moby Dick » d’Herman Melville (1851).

> L’idée du projet

Ce projet pilote est à l’initiative du biologiste marin Marc Oremus, spécialiste IUCN du groupe cétacés, ainsi que du bureau WWF en Nouvelle-Calédonie. Depuis longtemps, les scientifiques sollicitent l’aide du public et des professionnels de la mer pour recueillir des informations sur les mammifères marins. Il fallait alors transmettre aux organismes/associations un email ou courrier en décrivant l’observation. Ce procédé fastidieux explique certainement le peu de participation et la fraction infime des observations répertoriées. Pourtant, les observateurs amateurs représentent une riche source d’informations utiles à nos connaissances sur les espèces. C’est pourquoi est née l’idée de créer un moyen simple et moderne via une application pour Smartphone, dans l’espoir d’optimiser la collecte d’informations auprès des usagers du lagon.

> Une application pratique et simple à utiliser

Une fois téléchargée via Apple Store ou Google Play, cette application gratuite permet aux utilisateurs de référencer à tout moment les mammifères marins (baleine, dauphin, dugong, cachalot etc.) en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française. Il n’est pas nécessaire d’être connecté à Internet pour enregistrer son observation, ce qui permet de le faire directement en mer dès qu’un animal est aperçu. En quelques clics, l’Appli permet d’identifier l’espèce grâce à une description et une illustration graphique, d’indiquer manuellement ou automatiquement via le GPS de l’appareil le lieu de l’observation, d’indiquer le nombre d’animaux présents et de télécharger des photos. Les photos ne sont pas obligatoires mais elles sont un vrai « plus » car elles peuvent confirmer une identification avec certitude. Le rapport est ensuite envoyé automatiquement sur une base de données, lors de la prochaine connexion du Smartphone à Internet. Il est également possible de faire son rapport a posteriori, et dans ce cas il est nécessaire de renseigner manuellement le lieu, la date et l’heure de l’observation.

> Des informations accessibles à tout le monde

La base de données informatique sur laquelle sont collectées les informations est libre d’accès. Autrement dit, toute personne ou organisme intéressé par le projet pourra y accéder sur simple demande, en envoyant un email à rapport.mobi@gmail.com.

> Un travail en collaboration avec des experts

Le développement de l’application n’aurait pas été possible sans les connaissances précieuses de Claire Garrigue et Morgan Poupon de l’association Opération Cétacés. Le biologiste marin Michael Poole, membre du Consortium de Recherche sur les Baleines du Pacifique Sud (tout comme Marc Oremus), a également contribué au projet. L’illustrateur Brett Jarrett a quant à lui autorisé l’accès à ses dessins naturalistes de grande qualité.

> La dimension « Océanie »

Cette application, portée par le WWF en Nouvelle-Calédonie, est lancée en Polynésie française grâce au soutien de l’association Te Mana o Te Moana, qui en assure la promotion auprès de la population locale.

Si les observations sont suffisamment nombreuses sur ces 2 territoires d’ici la fin de l’année 2014, cette première version pourra être améliorée dans une seconde phase, et, pourquoi pas être disponible plus largement en Océanie.

> Un projet de science participative

Ludique et pédagogique, cette application a pour but d’accroître les connaissances sur la diversité, la répartition et l’écologie des mammifères marins dans le Pacifique. En renseignant nos observations sur MObI, nous contribuons ainsi à un projet de science participative pour une meilleure gestion et conservation des populations !

> Pour plus de renseignements…

* Facebook :  MObI

* Email : rapport.mobi@gmail.com

> Téléchargez MObI

* Sur Apple Store : https://itunes.apple.com/fr/app/mobi/id864897527?l=fr&ls=1&mt=8

* Sur Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.nextmediafactory.mobi2

  • Share

Journée de cohésion éco-citoyenne avec le CFA-CCI

Crédit Photo : Eric Dell'Erba

 

Le parc du Ouen-Toro constitue l’un des 22 sites prioritaires pour la conservation des forêts sèches en Nouvelle-Calédonie. Très fréquenté, ce site connaît une situation de dégradation écologique très avancée : sur ses 44 hectares de superficie, il ne reste plus que 3 hectares de forêt sèche. C’est pourquoi en 2009, le WWF avait lancé les « Chantiers éco-citoyens du Ouen Toro », aux côtés de la Direction de l’environnement de la province Sud, du Programme forêt sèche, et de la ville de Nouméa. La CCI apprentissage avait alors décidé d’apporter sa contribution en créant la première journée de cohésion au service d’une cause : restaurer la forêt sèche et participer au développement d’un plan de gestion du parc. C’est depuis devenu une tradition, et désormais les apprentis de 1ère année viennent chaque année sur le Ouen Toro pour poursuivre et consolider le travail entamé par leurs prédécesseurs.

 

Crédit Photo : Eric Dell'Erba

Cette année encore, ce sont plus de 130 étudiants du CFA de la CCI qui ont fait preuve d’engagement et de motivation lors de leur journée de cohésion qui s’est déroulée mercredi 7 mai. Avec l’aide des bénévoles du WWF, ils ont planté 1 000 arbres endémiques ou indigènes et ont ainsi consolidé la restauration d’une nouvelle parcelle de forêt sèche au Ouen Toro. D’autres activités ludiques et sportives comme l’initiation au Viet Va Dao ou à la Zumba, blind test et création d’une chanson éco-citoyenne ont également rythmé cette journée.

Au terme de cette 6° année d’engagement de la CCI aux côtés du WWF Nouvelle-Calédonie, on compte au total 1 162  jeunes du CFA qui ont mis en terre pas loin de 7 000 arbres !!! Du beau boulot, un engagement pérenne et des résultats aujourd’hui très visibles !

 

  • Share

Les maternelles de Kindy School ont la main verte !

Crédit Photo : Bertrand Charriaud

Apprendre le respect de l’environnement, découvrir l’écosystème et les secrets de la nature s’effectue dès le plus jeune âge. Ce sont des valeurs que les enseignants de l’école Kindy School de Nouméa souhaitent inculquer aux enfants. Ce mardi 29 avril, les moyennes et grandes sections de maternelle ont participé à un chantier de plantation pédagogique et ludique au Ouen Toro. Une opération menée avec le WWF Nouvelle-Calédonie, qui a joué le jeu en mettant à disposition tout le matériel nécessaire à la plantation.

Encadrés par des bénévoles du WWF, les 30 enfants, âgés de 4 ans ½ à 5 ans ½, ont écouté attentivement les explications sur la forêt sèche. Ils ont ensuite appris les différentes étapes à respecter pour planter un arbre : vérifier la hauteur du trou, mettre de l’hydrorétenteur et de l’engrais pour aider l’arbre à grandir, dépoter la plante tête en bas, lui ajouter suffisamment de terre, la recouvrir de paillage pour la protéger. Et le petit plus : « Chaque arbre portera une étiquette à votre nom. Comme cela, vous pourrez le retrouver et voir comme il grandit », annonce Roger, bénévole fidèle du WWF.

« Les enfants adorent toucher la terre et la manipuler. Aujourd’hui ils ont planté 60 arbres, et cela est valorisant pour eux de savoir qu’ils ont participé à la sauvegarde de la forêt. Planter des bébés arbres qui vont grandir comme eux, ça leur parle ! Ces enfants seront les protecteurs de l’environnement et les jardiniers de demain. Nous partons d’ailleurs en mai en classe verte pour qu’ils en découvrent encore plus sur la nature et ses habitants.» raconte Odile, une des maitresses qui a organisé la sortie.

  • Share

Un grand merci aux « Super-Héros » qui se sont mobilisés pour Earth Hour !

 

Avec nous depuis la Place des Cocotiers, à votre domicile, dans votre quartier, MERCI à toutes celles et ceux qui ont participé à Earth Hour samedi 29 mars 2014.

Un spécial remerciement à tous nos partenaires pour leur soutien et leur mobilisation :

  • la Mairie de Nouméa
  • le CTME (Comité Territorial pour la Maîtrise de l’Energie)
  • le quotidien Les Nouvelles Calédoniennes
  • l’association SYNERGIE
  • l’association Calédo’Clean
  • l’association Droit au Vélo
  • l’association Société Calédonienne d’Ornithologie (SCO)
  • l’écrivain Bernard Berger
  • la troupe Pacifique et Compagnie
  • le groupe Matahari
  • le groupe Aure’nco
  • le magazine Sortir

Cette action symbolique forte menée par le WWF a été suivie cette année dans 162 pays des 7 continents du monde (cliquez ici pour voir les photos de l’événement Earth Hour dans le monde), et nous vous félicitons d’avoir été nombreux en Nouvelle-Calédonie à contribuer à cette belle réussite.

« Eteindre les lumières pendant une heure pour voir autrement »… Earth Hour, c’est terminé, mais la lutte contre le réchauffement climatique ne s’arrête pas pour autant. Limiter sa consommation électrique et réaliser des économies d’énergies reste l’affaire de tous. C’est la démarche Bas Carbone encouragée par nos partenaires afin que chacun d’entre nous puisse réduire son empreinte carbone, d’année en année : recyclez vos canettes, privilégiez le vélo à la voiture, éteignez vos lumières, participez à l’opération énerg’éco (cliquez ici pour vous inscrire) pour recevoir un SMS en cas de pic de consommation… des petits gestes éco-citoyens qui font de grandes économies !

 

 

Si vous souhaitez vous inscrire en tant que bénévole au WWF Nouvelle-Calédonie, cliquez ici pour remplir le formulaire de bénévolat. Et si vous avez des compétences et des idées géniales, n’hésitez pas à nous contacter !

  • Share
WWF France

©WWF Nouvelle Calédonie 2010 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund